Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 08:26

RTL REPORTAGE - Une étude publiée lundi révèle que la ville d'Argenteuil, dans le Val d'Oise, figure parmi les communes où les impôts locaux ont le plus flambé depuis 2007.

La prudence fiscale de nombreuses mairies à l'approche des élections municipales ne doit pas masquer le fait que les impôts locaux ont fortement augmenté ces dernières années. Une étude qui porte sur les villes de plus de 100.000 habitants depuis 2007(*), montre, par exemple, que c'est à Paris, Rennes et Argenteuil que la taxe foncière a le plus augmenté. Ainsi, la commune du Val d'Oise a enregistré une hausse de sa taxe foncière de 6,2 % par an en moyenne.

Les contribuables argenteuillais confirment la hausse

La hausse des impôts locaux, les habitants d'Argenteuil la confirment bien. "J'espère que ça ne va pas continuer. Déjà là, ça fait lourd", lâche Michel, pour qui la pilule a du mal à passer. "Je compte déménager, parce que si j'ajoute les impôts locaux et les impôts fonciers, je suis à près de 4.000 euros", poursuit-il.

Sylvain Bernagou est président de l'association "Légitimes Dépenses" qui réunit des contribuables argenteuillais. "Le maire est une vraie cigale : il dépense à outrance", explique celui qui était également sur la liste de l'opposition aux municipales de 2008. "Argenteuil-Plage, sports d'hiver : on sait où va l'argent. En revanche, le prochain budget va nous emmener droit dans le mur".

Le maire se défend

Réponse de la mairie : oui, les impôts ont augmenté, mais c'est pour la bonne cause. "Nous avons redressé financièrement la ville avec les impôts des Argenteuillais", argumente l'édile socialiste, Philippe Doucet. "On a ouvert une école : ça coûte 11 millions d'euros. Une place en crèche, c'est 12.500 euros par an", ajoute-t-il, avant de lâcher : "Philippe Doucet ne fume pas le cigare avec des billets de 500 euros, et les personnels de la ville ne passent pas leurs journées allongés dans les canapés".

Autre argument du maire : la commune ne fixe pas seule le montant de ses impôts locaux. Le conseil général a, par exemple, augmenté de 45% les impôts fonciers d'Argenteuil, entre 2011 et 2013.

(*) Enquête du Forum pour la gestion des villes et collectivités (SFL-Forum) portant sur les 41 villes et leurs agglomérations.

Source : http://www.rtl.fr/actualites/article/impots-locaux-le-maire-d-argenteuil-depense-a-outrance-selon-une-association-7764612475

Article sur le même sujet et vidéo de FR3 publiés par Argenteuil Politique : http://argenteuil.politique.free.fr/article.php?news_id=4815

Repost 0
Auteur : Légitimes Dépenses - dans impots SOS Impôts
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 16:47

Eh oui ! La taxe d'habitation va encore augmenter pour les cas suivants :

Regardez votre avis d'imposition  taxe d'habitation :

Si votre base locative brute est supérieure à 130% par rapport à votre base locative moyenne, votre abattement général à la base est supprimé.

Votre impôt va donc augmenter de 22,26% x votre abattement général à la base actuel.

Exemple : Base locative moyenne 4000

Si base locative brute est supérieure à 5200 (4000 x 130%), l'abattement de 800 actuel étant maintenant supprimeé ,

l'augmentation sera de 800 x 22;26% = 178,08 €

Et on dit merci Monsieur le député maire DOUCET !

 

 

Repost 0
Auteur : Légitimes Dépenses - dans SOS Impôts
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 20:07

Octobre et Novembre sont les mois douloureux où les contribuables doivent faire face à leurs obligations fiscales et s'acquittent de leurs impôts : fonciers, taxe d'habitation, contribution audiovisuelle publique et les derniers prélèvements de l'impôt sur le revenu pour ceux qui sont mensualisés.

Parfois, cela tombe mal, le contribuable ni pensait plus et puis l'avis d'imposition est arrivé, il faut payer. mais  c'est parfois difficile, voire impossible. Comment faire ?

 

 Demande de dégrèvement d’impôts

 

Qu’est-ce que la demande de dégrèvement ?

Il s’agit d’un droit. Un droit très peu connu des Contribuables en France.

Donc seuls ceux qui savent l’utiliser en profitent !

L'article qui permet une telle chose se trouve dans le code des impôts ou plutôt le livre des procédures fiscales (L.P.F.).

Il s'agit en fait de : l'article 247 du livre des procédures fiscales « L.247 du LPF ».

Un agent du fisc à la possibilité de vous faire cadeau de vos impôts simplement en utilisant cet article. Du moins, à ceux qui le lui demandent…

 

Qui est concerné?

Tous ceux qui paient des impôts peuvent en profiter, les entreprises comme les particuliers.

 

Que dit cet article providentiel?

Il comporte plusieurs alinéas, mais pour le particulier, le plus important est le premier alinéa. Il permet à l’administration fiscale de vous accorder une remise totale ou partielle sur chacun de vos impôts directs, mais à une double condition…:

Il faut d’abord que vous en fassiez la demande, ce qui met dès le départ la balle dans votre camp.

Voilà pourquoi il faut connaître cette astuce pour en bénéficier. Ensuite, vous devez prouver qu’il vous est impossible de régler votre dette fiscale « par suite de gêne ou d’indigence ».
 

Mais alors, c’est quoi un « état de gêne » ?

De multiples événements peuvent vous conduire dans une impasse financière durable ou non : un licenciement, un divorce, une voiture cassée, un enfant étudiant loin du domicile, une maladie grave qui affecte un membre de votre foyer et qui nécessite que vous équipiez votre maison, la prise en charge inattendue de vos vieux parents…

Bref, tout événement non prévu, indépendant de votre volonté et qui vient de manière soudaine déséquilibrer votre budget.
 

Concrètement est-ce que ca marche?

Les chiffres officiels de Bercy disent que l’année dernière, rien que pour la redevance audiovisuelle, sur les 169 840 personnes qui avaient demandé une remise totale ou partielle, 82 947 l’ont obtenue.
Soit presque une sur deux ! Et, tous impôts confondus, plus de six contribuables sur dix ont reçu satisfaction pour un montant total de 228 millions d’euros.

C’est donc tout à fait possible.

 

Que faire?

Tout d'abord pour en profiter il faut être contribuable.

Cette procédure s’adresse vraiment à tout contribuable : petit, moyen ou gros !

Il faut ensuite envoyer un courrier (LR/AR) au centre des impôts dont relève l’imposition concernée avec bien entendu des justificatifs à l'appui:

Surtout ne pas envoyer la demande à la Trésorerie.

Vous pouvez l’invoquer pour tout impôt : impôt sur les revenus, taxes locales : foncier et habitation.

Par exemple, si vous ne payez pas d’impôt sur le revenu mais que vous possédez une télévision ou êtes locataire de votre appartement ou pavillon, vous avez alors deux bonnes occasions de monter au créneau : votre redevance audiovisuelle et votre taxe d’habitation.

En fait, l’administration apprécie au cas par cas chaque situation. Inutile de pleurer si vos difficultés viennent d’un besoin compulsif de consommation satisfait à hautes doses de crédits ou pour payer vos soirées au dancing ou au casino !

En revanche, si vous avez été licencié et que, pour retrouver un emploi, vous avez dû acheter un modeste véhicule qui a grevé votre budget, il vous sera plus facile de susciter la compassion du fisc. Mais, encore une fois, il s’agit d’une procédure gracieuse dont personne ne peut prétendre maîtriser tous les paramètres. Plus que jamais, le fait du prince, pour ne pas dire son humeur du moment, s’impose à vous.

A tel point que certains contribuables obtiennent un dégrèvement sans avoir apporté le moindre justificatif à l’appui de leur demande. Ils ont juste tenté leur chance.

 

Faut-il respecter un délai particulier ?

Non, il est clairement établi que vous pouvez à tout moment formuler une telle demande. Rien ne vous empêche de présenter votre requête pour un impôt que vous avez réglé depuis deux ans, trois ans ou plus.

Évidemment, vous aurez sans doute du mal à prouver un état de gêne remontant à quelques années.

En fait, deux conditions sont requises pour que votre démarche soit recevable. La première concerne ce sur quoi porte votre demande : il faut impérativement que vous précisiez l’impôt concerné et l’année à laquelle il se réfère. La seconde en découle logiquement : la contribution en question doit avoir été calculée et vous avoir été notifiée. En clair, il faut avoir reçu l’avis d’imposition.

 

 

Exemple de courrier à affiner selon vos besoins et votre cas:

LR AVEC AR

 

EXP:...M. et Mme UNTEL

 

DEST:..Centre des impôts de la ville de xxxxxxx

 

Madame, Monsieur,

J'ai l'honneur de vous demander la remise partielle (ou totale) pour un montant de __________ EUR.

Ma demande de dispense partielle (ou totale) concerne :

-         mon impôt sur le revenu au titre de l'année 20xx

-         ma taxe foncière au titre de l'année 20xx

-         ma taxe d'habitation au titre de l'année 20xx

-         ma contribution à l'audiovisuel public au titre de l'année 20xx

Ne faire figurer que les impôts concernés par votre demande

 

Ma demande se fonde sur les dispositions de l'article L247 1er du Livre des procédures fiscales précisant que : « l'Administration peut accorder sur la demande du contribuable des remises totales ou partielles d'impôts directs régulièrement établis lorsqu'il est dans l'impossibilité de payer par suite de gêne ou d'indigence ».

 

Il se trouve que je suis dans un cas réel de gêne financière

 

Expliquez ici les éléments de votre gène financière ou votre cas particulier.

 

Vous trouverez ci-joint la copie de mon avis d'imposition. En outre, je vous adresse une copie des pièces justificatives nécessaires pour comprendre la situation qui motive ma requête.

 

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir examiner ma demande avec la plus grande attention. Un avis favorable de votre part m'aiderait énormément.

 

Dans l'attente de votre réponse que j'espère favorable, je me tiens à votre disposition si vous souhaitez plus d'informations, et vous prie de recevoir, Monsieur, l'assurance de mes sentiments distingués.

 

Votre signature

Autre solution

Si vous êtes vraiment en grande difficulté financière, il y a une solution qui consiste à déposer un dossier à la commission de surendettement, directement à la Banque de France.

Cette instance pourra se retourner vers le service des impôts et venir à votre secours en s’adressant directement au fisc. En effet, l’article R.247 A-1 du Livre des procédures fiscales dit que « la saisine de la commission de surendettement vaut demande de remise gracieuse d’impôts directs dès lors qu’elle a été faite en bonne et due forme ».

D’où l’intérêt, quand on connaît une telle situation, de la saisir au plus tôt. D’autant que le texte précise aussi que « les contribuables de bonne foi qui ont déposé auprès de la commission de surendettement une demande faisant état de dettes fiscales de rétablissement personnel, bénéficient d’une remise au moins équivalente à celle recommandée par la dite commission pour les autres créances ».

Traduction : la commission de surendettement a le pouvoir d’obliger le fisc, au même titre qu’un établissement de crédit ou un commerçant chez qui vous auriez une ardoise, à effacer une partie de votre dette fiscale !

 

Une assistante sociale peut vous aider à monter un dossier de surendettement.

 

Qui ne tente rien n'a rien, alors ... bonne chance !

Repost 0
Auteur : Légitimes Dépenses - dans SOS Impôts
commenter cet article

Nos coordonnées

contact @ legitimesdepenses.org
Répondeur au : 0972 221 914

Articles Récents

  • BUDGET NATIONAL 2017 : Alerte aux cadeaux clientélistes et électoraux !
    Cette année, le Père Noël est en avance ... ... car l'élection présidentielle approche. La mauvaise nouvelle ? C'est VOUS qui allez régler l'addition. Oui, ce sont VOS impôts qui vont servir à offrir des cadeaux clientélistes par milliers. Si vous êtes...
  • CONTRIBUABLES : PRENEZ LA PAROLE, VOTEZ !
    Contester ou émettre des critiques à l'attention des gestionnaires publics, n'a de sens que si l'on participe activement au vote !!! Comme chaque année, la révision des listes électorales a débuté le 1er septembre 2016 pour se terminer le 31 décembre...
  • Légitimes Dépenses est au forum des associations
    SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2016 10h - 18h Votre Association Légitimes Dépenses est présente au forum des associations. Vous pouvez retrouver les membres du bureau toute la journée sur notre stand qui est situé sur le parking de la salle Jean Vilar. Venez nombreux...
  • LES CONTRIBUABLES A NOUVEAU PONCTIONNES
    Le gouvernement a promis aux régions l’instauration d’une nouvelle taxe sur les ménages propriétaires et les entreprises. Le gouvernement avait pourtant promis aux Français qu’il n’y aurait aucun impôt supplémentaire jusqu’à la fin du quinquennat. “En...
  • Foot et argent public : la France a déjà perdu l'Euro !
    Chers amis, Encore une fois, le gouvernement nous a volontairement caché la vérité quant aux coûts d’organisation de l’Euro 2016 de football ! « Du pain et des jeux » dit-on. Ce sera des jeux, avec notre pain... Non content de vouloir nous faire oublier...
  • Le Gouvernement va nous mettre sur la paille !!!
    Contribuables associés Chère Amie, cher Ami, À grand renfort de plans de communication, encore payés par nos impôts, le gouvernement nous fait croire que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est une bonne chose, qui nous simplifiera la...
  • Généralisation progressive de la télédéclaration des revenus sur Internet
    Sur cette question voici la position officielle du Gouvernement. Cette mesure est inscrite dans la loi de finances 2016 venant d'être votée. Elle constitue la 1ère étape pour la mise en place d'un prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2018....
  • Conseil Municipal du 12 février 2015
    Les preuves de la gabegie financière de l'ancienne majorité de 2008 à 2014 dévoilées lors de ce conseil municipal Alors qu'une fois de plus l'ancien Maire de 2008 à 2014, Philippe DOUCET, devenu conseiller municipal d'opposition toujours député PS, reniait...
  • COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU SAMEDI 29 NOVEMBRE 2014
    Le Président de l’Association Légitimes Dépenses, Yannick LE BOURLIGU, souhaite le bonjour à toutes et à tous et remercie chaleureusement les personnes qui sont venues participer à cette Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire. Il excuse et remercie...
  • Assemblée Générale Annuelle de Légitimes Dépenses
    Madame, Monsieur, chers Amis, Que d’événements nouveaux se sont succédé au cours de cette période 2013 -2014. Certains ont pu nous réjouir, nous étonner, voire nous déplaire mais il faut l’admettre nous sommes toutes et tous décontenancés par une nouvelle...