Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 13:57

Passés les congés de Noël bien mérités et la joie de profiter de ses proches, les Français vont découvrir dès les premiers jours de janvier le mauvais coup fiscal que leur a préparé Emmanuel Macron.

Conseiller de François Hollande, Emmanuel Macron avait été l’artisan du grand « racket fiscal » socialiste. Devenu Président, il n’a rien à envier à son prédécesseur dont, au passage, il n’a annulé aucune des hausses d’impôts

 

A grand renfort de propagande médiatique, le gouvernement essaie de faire croire aux Français que ses réformes fiscales vont faire baisser les impôts de tous et gagner du pouvoir d’achat aux classes moyennes et populaires !

 

Les Français n’ont cependant pas été dupes. Nos concitoyens ont bien compris qu’ils paieraient d’une manière ou d’une autre les énormes cadeaux fiscaux faits aux privilégiés, aux financiers et aux rentiers, soit près de 10 milliards d’euros par an pour une petite minorité de Français : rien que trois milliards d’euros de cadeaux pour les 3000 familles les plus riches de France ! Baisse des APL, fin des contrats d’insertion par le travail, coups dans l’armée, etc.
 

Mais la vraie facture des promesses de Macron sera directement payée par les Français qui travaillent dur et les retraités !
 

Un début de vérité a éclaté dès le mois dernier, quand l’INSEE a contredit les mensonges du gouvernement en indiquant que non seulement les impôts des Français ne diminueraient pas en 2018 mais qu’ils augmenteraient de 4,5 milliards d’euros !

Le vrai coût pour les Français des hausses d’impôts de Macron du 1er janvier 2018

Le gouvernement a baratiné les Français qui travaillent en affirmant que la hausse de la CSG serait compensée par la baisse des cotisations salariales… C’était oublier les dizaines de taxes indirectes sur la consommation qu’Emmanuel Macron a décidé d’augmenter pour prendre bien plus qu’il avait promis de donner !

Quant aux retraités pour lesquels la hausse de la CSG ne sera nullement compensée, c’est la double peine !

 

Les taxes du gouvernement ont fait flamber au 1er janvier les produits de première nécessité que les Français sont obligés de consommer pour vivre : se déplacer en voiture (+20% des prix du carburant, hausse des prix des péages, du stationnement, du contrôle technique, etc ;), se chauffer au gaz (+7%), se chauffer au fuel domestique (TICPE +45€ pour 1000 litres) ou consommer de l’électricité (+17% pour la CSPE)… 
 

Les Français ne doivent pas être trompés par la présentation de ces hausses de prix inacceptables. Il ne s’agit pas de l’inflation des matières premières mais bien de taxes indirectes décidées par le gouvernement. Par des multiples hausses dispersées, on arrive à une grosse somme prélevée chaque mois sur le budget des ménages… Nous avons calculé que ces hausses représenteraient en moyenne 450 euros par an par foyer !
 

Ces hausses de taxe sont particulièrement injustes car elles touchent de la même façon tous les Français quel que soit leur revenu. Un travailleur qui doit utiliser sa voiture chaque jour doit mettre autant de carburant qu’un cadre supérieur mais cette dépense pèsera bien plus lourd dans le budget du premier que du second. De la même façon, il faut bien utiliser de l’électricité, que l’on soit modeste ou aisé.
 

Le gouvernement croit ainsi avoir trouvé la solution la moins visible dans les médias même si ces décisions sont les plus cruelles pour le pouvoir d’achat des Français. Ce cynisme du pouvoir et ce mépris pour les ménages est insupportable.

 

Soyons très concrets afin que l’on comprenne bien que tous ceux qui travaillent et tous ceux qui ont une retraite après une vie de labeur vont voir leur pouvoir d’achat se détériorer en 2018.

Le vrai coût pour les Français des hausses d’impôts de Macron du 1er janvier 2018

Prenons les dépenses réelles d’un Français ou d’une Française normale. 
 

Voici le coût moyen par mois  des principales hausses de taxe décidées par Macron : 20 à 30€ de carburant, 5,5€ de gaz, 4€ d’électricité, 3€ d’assurance, soit 37 euros par mois environ, ce à quoi il faut ajouter toutes les autres petites hausses (péages, timbres, fioul, mutuelles, etc).

 

Scénario 1 : Un salarié au SMIC perdra au moins 15 euros de pouvoir d’achat par mois.

Le gouvernement a décidé une augmentation du SMIC de 1,2% mais l’inflation sera également de 1,2% en 2018 donc votre gain de pouvoir d’achat est nul.

Le solde entre la hausse de la CSG et la baisse des cotisations salariales est de 22 euros par mois.

Or, la hausse moyenne des taxes indirectes de Macron est de 37 euros par mois.

Un salarié au SMIC va donc perdre au moins 15 euros par mois en 2018.

 

Scénario 2 : Un Français au salaire médian ne gagnera aucun pouvoir d’achat.

Un salarié médian français gagne 1800 euros nets.

Votre salaire va augmenter en moyenne de 1,7%, avec l’inflation votre gain de pouvoir d’achat est de 0,5%, soit 9 euros par mois.

Le solde entre la hausse de la CSG et la baisse des cotisations salariales est de 26 euros par mois.

Or, la hausse moyenne des taxes indirectes de Macron est de 37 euros par mois.

Un salarié médian français ne va donc gagner aucun pouvoir d’achat en 2018 et va même en perdre si on prend en compte toutes les hausses de taxes indirectes.

 

Scénario 3 : Un fonctionnaire médian va perdre 61 euros par mois.

Un fonctionnaire au salaire médian gagne environ 1950 euros nets par mois.

Votre salaire ne va pas augmenter en 2018 (gel du point d’indice), avec l’inflation, votre pouvoir d’achat va donc baisser de 1,2%, soit 24 euros de moins par mois.

La hausse de la CSG est compensée par une prime exceptionnelle en 2018 et 2019 mais ensuite, la poursuite de la hausse de la CSG ne sera plus compensée.

Or, la hausse moyenne des taxes indirectes de Macron est de 37 euros par mois.

 

Scénario 4 : Un retraité médian va perdre 84 euros par mois

Un retraité médian dispose d’une pension de 1400 euros par mois.

Les retraites ne seront pas revalorisées en 2018. Avec l’inflation, la perte de pourvoir d’achat est donc de 17 euros par mois.

La hausse de la CSG est de 30€ par mois.

La hausse moyenne des taxes indirectes de Macron est de 37 euros par mois.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 16:51

Cette année, le Père Noël est en avance ...
 

... car l'élection présidentielle approche.
 

La mauvaise nouvelle ? C'est VOUS qui allez régler l'addition.
Oui, ce sont VOS impôts qui vont servir à offrir des cadeaux clientélistes par milliers.
 

Si vous êtes comme moi, vous vous interrogez.
 

Où sont donc passés les 100 milliards d'euros d'économies nécessaires pour redresser le pays ?
 

Oubliés... alors même que le gouvernement français actuel est le premier à donner des leçons budgétaires aux autres pays de l'Union Européenne. Un comble !
 

Pire encore : le Président-Candidat HOLLANDE a déjà fait plus de 10 milliards d'euros de promesses non financées. Des promesses qu'il faudra payer, tôt ou tard.
 

Vous et moi devons réagir maintenant.
 

C'est pourquoi vous trouverez ci-après deux photos qui vous permettront de confectionner une carte postale afin de donner un « coup d'arrêt dans les dépenses publiques ».
 

Pour cela je vous demande de l'imprimer et de l'envoyer aujourd'hui même à notre député de la 5ème circonscription du Val d'Oise (Argenteuil - Bezons) j'ai nommé : M. Philippe Doucet.
 

Cartes à imprimer
Cartes à imprimer

Cartes à imprimer

Ainsi, vous, moi, des centaines de milliers de Français pourront repousser les manœuvres clientélistes du gouvernement.
 

Chaque carte retournée compte. Seule une mobilisation massive aura raison de cette spoliation annoncée. Car le Père Noël Hollande, faussement généreux, vient présenter son budget 2017 devant les députés.
 

Et vous vous en doutez, les petits souliers des copains pourraient être bien plus garnis si nous ne nous mobilisons pas. Ainsi :
 

  • 14 000 postes de fonctionnaires vont être créés alors même que nous sommes déjà le pays d'Europe qui en compte le plus : 5,64 millions d'agents.
  • Et c'est sans compter la hausse du point d'indice. Quoi qu'en disent les médias, la rémunération des fonctionnaires augmente ... En moins d'un an, cela va vous coûter 2,4 milliards d'euros.
  • La prime annuelle des enseignants va augmenter de 800 euros par enseignant. Tous est bon pour récupérer un électorat qui déserte le PS : 23% d'intentions de vote en moins de 4 ans.
  • Et plutôt que d'inverser la courbe du chômage, le Président préfère acheter la paix sociale dans les banlieues avec le RSA jeune (418 à 600 millions d'euros), lequel sera payé par le Département avec vos impôts fonciers.
     

Et vous n'avez là qu'un petit échantillon. Je pourrais continuer sur des pages entières.
 

Au total, on parle d'une hausse de 6,8 milliards d'euros des dépenses
pour le seul budget 2017.

 

Mais vous n'avez pas encore vu le pire. Jugez vous même :

1) Ce budget 2017 est une vraie bombe à retardement.

En effet, les dépenses les plus lourdes ne seront décaissées qu'en 2018. C'est donc le futur Président qui en héritera.

Mais ne vous y trompez pas : une dépense votée est une dépense que vous allez payer !

Cela signifie évidemment de nouveaux impôts en 2018 si le budget 2017 passe en l'état. C'est donc bien avant qu'elle soit votée que nous devons lutter contre la dépense publique et les gaspillages.

Mais il y a encore plus grave !

2) L'endettement de la France vient de crever un nouveau plafond.

4,5% du PIB en plus en un an (97,5% contre 93% en 2015).

Ce ne sont pas moins de 2137 milliards d'euros qui pèsent sur votre tête et celles de vos enfants.

3) Ceux qui ne payent pas d'impôts sont de plus en plus nombreux.

48,5% des foyers fiscaux français payent l'impôt sur le revenu en 2016, contre 52% en 2012. Et les baisses d'impôts des uns sont toujours financées par les autres, c'est à dire vous et moi
 

Ce Budget 2017, présenté par le gouvernement, est IRRESPONSABLE et DANGEREUX.

Il n'y a plus qu'une seule conclusion possible : nous devons nous mobiliser pour contrecarrer ce véritable détournement de fonds au profit des électeurs potentiels des socialistes.

Même si le président socialiste de la Cour des comptes, Didier Migaud, parle de « dérapage budgétaire ». Le journal Le Parisien cite ses propos :

« Les annonces successives de nouvelles dépenses publiques qui ne sont ni financées ni gagées par des économies pérennes, font peser un risque sur les finances publiques en 2016, mais encore plus sur les années suivantes. »

Sans réaction de notre part, vous et moi allons supporter de nouvelles augmentations d'impôts et des taxes supplémentaires pour les cinq années à venir. alors, c'est aujourd'hui que vous et moi devons nous mobiliser.

Il faut forcer notre député, Philippe DOUCET,
à voter CONTRE le budget national 2017.

Après tout, il doit être le garant du bon usage des deniers publics, en notre nom Argenteuillais et Bezonnais ! ... Mais aussi, n'oublions pas qu'il joue sa réélection l'an prochain.

En lui envoyant nombreux cette carte d'alerte aujourd'hui, nous lui rappelons que son élection n'est pas acquise, qu'il est sous surveillance. C'est maintenant que nous devons lui faire peur.

 

Que devons-nous exiger ?

  1. La suppression immédiate de toutes les mesures clientélistes du budget 2017. Ce n'est pas aux contribuables de payer la campagne électorale de la gauche !
  2. La mise en place d'une chasse drastique des gaspillages, réclamée à cor et à cri par les associations de contribuables locales (comme Légitimes Dépenses) ou nationales (comme Contribuables Associés) mais également par la Cour des comptes.
  3. L'instauration d'un véritable plan d'économies de 100 milliards d'euros pour rééquilibrer les finances publiques.
  4. La garantie solennelle de l'arrêt de l'augmentation de tous les impôts et de la création de nouvelles taxes. Les contribuables comme vous et moi n'en peuvent plus. Çà suffit ! Trop c'est trop.


Alors voici ce que nous devons faire :
 

Renvoyons massivement à notre député, dès aujourd'hui, la carte « coup d'arrêt dans les dépenses  ». Imaginez donc sa tête quand il verra son bureau inondé de nos courriers ! Il saura qu'il est sous surveillance, il saura qu'il aura des comptes à rendre aux électeurs que nous sommes.

C'est primordial pour notre avenir à tous, pour notre ville, nos collectivités locales.

Par expérience, un député est plus à l'écoute quand il est saisi par l'ampleur de la mobilisation des électeurs de sa circonscription.

Mais si vous ne retournez pas votre carte, il ne saura pas que vous vous êtes personnellement mobilisé aux côté de vos associations Légitimes Dépenses et Contribuables Associés pour lui demander de s'opposer au budget 2017.

Comme vous vous en doutez, plus nous submergerons nos députés de cartes de mobilisation, plus ceux-ci se sentiront obligés de réagir et de voter contre ce budget irresponsable.

Après tout, ce sont leurs électeurs qui se rebiffent
à quelques mois des scrutins !

Les élections législatives ont lieu l'an prochain. C'est le moment ou jamais de faire part de vos revendications, c'est le moment ou jamais de faire entendre votre voix.
J'ai besoin de vous savoir mobilisé à nos côtés.

Et croyez-moi : il est vital pour vos finances que le budget 2017 soit retoqué. Sans action immédiate de votre part, vous risquez de payer 10 milliards d'impôts supplémentaires dès 2018 et ce quelque soit le gouvernement en place !!!

Je compte sur votre réaction. Bien cordialement.

Votre président Pierre-Emmanuel FIRMIN

 

Cet article a été réalisé en s'inspirant fortement de la lettre envoyée par M. Eudes Baufreton, Délégué Général de l'association Contribuables Associés, à tous les membres de cette association et ses sympathisants.
Contribuables Associés, tout comme Légitimes Dépenses, ne reçoivent pas de subventions publiques pour effectuer leurs actions et s'interdisent d'en recevoir, aussi vos dons seront les bienvenus.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 23:29

Contester ou émettre des critiques

à l'attention des gestionnaires publics, n'a de sens que

si l'on participe activement au vote !!!

CONTRIBUABLES : PRENEZ LA PAROLE, VOTEZ !

Comme chaque année,
la révision des listes électorales a débuté
le 1er septembre 2016 pour se terminer le 31 décembre 2016

 

  • 1er tour des élections présidentielles :           22 avril 2017
  • 2ème tour des élections présidentielles :          6 mai 2017
  • 1er tour des élections législatives:                  11 juin 2017
  • 2ème tour des élections législatives:               18 juin 2017
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 13:51

SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2016

10h - 18h

 

Votre Association Légitimes Dépenses est présente au forum des associations.

 

Vous pouvez retrouver les membres du bureau toute la journée sur notre stand qui est
situé sur le parking de la salle Jean Vilar.

 

Venez nombreux échanger vos points de vue sur la fiscalité locale.

 

 

Légitimes Dépenses est au forum des associations
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 00:07

Le gouvernement a promis aux régions l’instauration d’une nouvelle taxe sur les ménages propriétaires et les entreprises.

Le gouvernement avait pourtant promis aux Français qu’il n’y aurait aucun impôt supplémentaire jusqu’à la fin du quinquennat. “En bon gouvernement socialiste, c’est un impôt sur les propriétaires et sur les entreprises”, dénonce Hervé Mariton, député Les Républicains. Ce nouvel impôt fera partie de la taxe foncière payée par les propriétaires, les ménages et les entreprises, à partir de 2017. Il ira dans la caisse des régions et pourrait rapporter 600 millions d’euros par an. Son but ? “Financer le développement économique des entreprises”. Le fiscalisme avec comme prétexte le soutien à l’entrepreneuriat, on nous l’avait encore jamais fait, celle-là !

 

Qui serait ciblé par cette taxe ? Si les parlementaires la valident, cette nouvelle taxe concernera deux publics : les particuliers propriétaires d’un logement et les entreprises, selon Les Echos. Les premiers la paieraient dans le cadre de la taxe foncière tandis que les seconds l’acquitteraient par le biais de la cotisation foncière des entreprises (CFE). Au total, les régions pourraient ainsi récupérer jusqu’à 600 millions d’euros supplémentaires par an, même si certaines pourraient décider de ne pas faire évoluer ces prélèvements.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 11:32

Chers amis,

Encore une fois, le gouvernement nous a volontairement caché la vérité quant aux coûts d’organisation de l’Euro 2016 de football !

 

« Du pain et des jeux » dit-on. Ce sera des jeux, avec notre pain...

 

Non content de vouloir nous faire oublier sa politique économique désastreuse, le gouvernement matraque fiscalement les classes moyennes… pour financer l’Euro de football.

 

La facture de ces agapes sportives a explosé !

 

Et comme toujours, c’est avec nos impôts que l’État va pallier son incompétence...

 

Le tour de passe-passe est toujours le même : le gouvernement fait des prévisions à la baisse pour nous faire passer la pilule, puis nous avoue une fois que le projet est lancé que le budget initialement prévu sera, au final, nettement supérieur.

 

Tablant sur les 8 milliards de gains escomptés par la Ligue de Football Professionnel, le gouvernement nous a annoncé en fanfare l’opportunité économique unique que représentait l’organisation de l’Euro par la France.

 

Mais voilà, comme à son habitude, le gouvernement a failli.

 

Le ministre des Sports prévoit, au mieux, 3 milliards de recettes… Mais les coûts de l’événement sont déjà évalués à près de 4 milliards !

 

Le calcul est simple. C’est au contribuable, donc à vous et moi, de payer le milliard d’euros de différence, que vous aimiez ou non le football, que vous assistiez ou non aux matchs !

 

Mais ces débordements n’étaient-ils pas prévisibles ?

 

Le budget pour sécuriser les « fan zones », ces espaces de plein air où sont accueillis des milliers de supporters qui suivent les matchs sur écran géant, a finalement doublé.
De plus, excepté le Stade de France, TOUS les autres stades ont été construits ou rénovés pour un coût astronomique.

 

Le coup de pouce de l’UEFA (l’Union des Associations Européennes de Football qui co-organise l’événement) aux investissements publics est au total de... 20 millions d’euros. Oui, vous avez bien lu, 20 millions seulement. Quelle générosité de la part de cet organisme basé en Suisse qui brasse des milliards !

 

Pire encore, la richissime UEFA (récemment éclaboussée par des scandales de corruption de grande ampleur) a exigé des conditions financières scandaleuses. Et le gouvernement s’est exécuté !

 

Ainsi, l’UEFA est entièrement exonérée d’impôt par la France pour l’organisation de la compétition sur notre territoire !

 

Nous payons, eux encaissent les bénéfices !

 

Selon mes estimations, l’UEFA devrait investir 700 millions d’euros au total pour récupérer 2 milliards d’euros de recettes sur lesquelles la France ne touchera pas un centime ! Une rentabilité à faire pâlir d’envie n’importe quelle entreprise; un taux d’imposition nul à faire rougir de honte les paradis fiscaux.

 

Les dépenses sont publiques, payées par vos impôts, mais les recettes sont privées !

 

Du sport et des jeux oui, mais pas à n'importe quel prix !

 

Dès 2015 et avant tout le monde, Contribuables Associés avait dénoncé dans les Enquêtes du contribuable « Sport et argent public : la France qui perd » le coût exorbitant de l’Euro.

Découvrez cette enquête exceptionnelle, plus que jamais d’actualité à un tarif exceptionnel réservé à nos lecteurs jusqu’au 10 juillet :

 

3€50 au lieu de 5€50 avec le code EURO2016 à saisir dans le panier
 

Pour commander cette enquête, cliquez ici
Partager cet article
Repost0
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 16:51
Contribuables associés

Contribuables associés

Chère Amie, cher Ami,

À grand renfort de plans de communication, encore payés par nos impôts, le gouvernement nous fait croire que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est une bonne chose, qui nous simplifiera la vie.

Mais c'est faux !

La réalité, c'est que le prélèvement à la source voulu par ce gouvernement n'a qu'une seule utilité :

ponctionner votre argent avant tout le monde !

Un véritable scandale qu'il me faut vous expliquer.

Aujourd'hui, si vous rencontrez des difficultés, même passagères, vous pouvez encore essayer de trouver un arrangement avec votre centre des impôts pour pouvoir payer votre loyer, votre facture EDF, régler votre caddie… Il y a eu plus de 200 000 recours gracieux en 2015 de Français qui ne peuvent plus payer leurs impôts, soit une augmentation de 20% en un an !

Demain, ce sera impossible !

Demain, vous devrez vous contenter de ce que l'État voudra bien vous laisser !

Quand on sait que l'Europe a autorisé les pays à prendre dans votre épargne pour renflouer les banques en cas de besoin, je vous laisse imaginer la suite… Et cette suite, je n'en veux pas !

Et vous êtes-vous demandé comment déduire les abattements fiscaux dont vous allez pouvoir bénéficier au cours de l'année ?

En effet, notre exception Française fait que nous avons des foyers fiscaux qui désignent l'ensemble des personnes inscrites sur une même déclaration de revenus.

Chez nos voisins, pas d'abattements, pas de déductions fiscales car pas de foyer fiscal.

Chez nous, nos politiques nous ont créé des dizaines de niches fiscales… abattement par ci, défiscalisation par là…  qui sont en fait des niches électorales.

C'est là que l'on commence à comprendre toute la complexité… et le risque qu'encore une fois, nous nous fassions manipuler !

Heureusement, tout n'est pas perdu…

Car oui, j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : le gouvernement a commencé à plier !

Dès son annonce, Contribuables Associés s'est mobilisé contre le prélèvement à la source et beaucoup d'entre vous nous ont suivis.

Communiqués de presse,  réseaux sociaux, articles, pression sur les élus…  Notre pétition a déjà été signée par plus de 25 000 personnes en quelques jours !

Notre première mobilisation a payé !

Oui ! Car même si le gouvernement fait du forcing, les dés ne sont pas jetés !

Il a commencé à reculer. Il a entendu la voix de ceux qui disent non.

Non au prélèvement à la source, non à l'esclavage fiscal !

Michel Sapin a annoncé que sa mise en place allait être reportée !

Nous avons là une formidable occasion de mettre la pression pour faire plier Bercy définitivement.

Grâce à cette première salve, le gouvernement a reculé, alors profitons-en ! Il navigue à vue, montrons leur que nous sommes là ! Déterminés !

Aidez-moi à décupler nos actions. C'est maintenant ou jamais.

Nous devons porter le coup final.

Et là, j'ai besoin de vous, mon équipe doit pouvoir informer et mobiliser chaque Français et ce n'est pas une mince affaire.

Contribuables Associés doit pouvoir aller plus loin, et leur expliquer la réalité, j'ai besoin de votre soutien.

Même modeste, j'espère que vous pourrez nous faire un don, qui dans tous les cas nous permettra d'avancer vers cette victoire, la vôtre.

Soyez au rendez-vous, sinon le gouvernement ne trouvera pas d'opposition pour le contrer, et cela, je ne peux pas y croire.

Aidez-nous à mobiliser toutes les forces de notre pays, notre avenir en dépend.

 

 

Très sincèrement

 

 

 

 

 

Eudes Baufreton
Délégué général

Partager cet article
Repost0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 12:09

Sur cette question voici la position officielle du Gouvernement.

Cette mesure est inscrite dans la loi de finances 2016 venant d'être votée.

Elle constitue la 1ère étape pour la mise en place d'un prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2018.

En effet, dans une démarche dite de simplification et de modernisation, le Gouvernement a mis en place un calendrier invitant les contribuables équipés d'un accès internet à déclarer en ligne.

Calendrier de généralisation de la déclaration en ligne pour les contribuables dont la résidence principale est équipée d'un accès à internet.

Année de mise en œuvre Année de référence du RFR (*)  Montant du RFR (*)
2016 2014 40 000€
2017 2015 28 000€
2018 2016 15 000€
2019 Pour l'ensemble des foyers fiscaux  

(*) Revenu Fiscal de Référence

Une amende forfaitaire de 15 € par déclaration sera applicable à compter de la 2ème année pour les contribuables qui ne respecteront pas cette obligation.

Cependant, les personnes dans l'impossibilité de déclarer en ligne pourront le faire savoir à l'administration fiscale et continueront à réaliser une déclaration papier.
 

Généralisation progressive de la télédéclaration des revenus sur Internet
Partager cet article
Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 20:00

Les preuves de la gabegie financière de l'ancienne majorité de 2008 à 2014 dévoilées lors de ce conseil municipal

 

Alors qu'une fois de plus l'ancien Maire de 2008 à 2014, Philippe DOUCET, devenu conseiller municipal d'opposition toujours député PS, reniait toute faute de gestion de sa part et refusait l'évidence des chiffres constatés par des experts indépendants, le Maire, Georges MOTHRON, après avoir pris quelques secondes de silence afin de mieux respirer, a-t'il dit, projetait dans la salle à la stupeur de l'opposition, des échanges de mails consternants et prouvant, si besoin en était, la calamiteuse gestion qui menait notre ville d'Argenteuil à la faillitte.

 

Ces mails auraient été retrouvés dans la mémoire de dsques durs "qui n'auraient pas été effacés" ou "mal effacés" par l'ancienne équipe municipale.

 

Il est vrai qu'un fichier supprimé et même un disque dur reformaté peut toujours être plus ou moins reconstruits avec des logiciels spécialisés et performants en vente sur le net.

 

L'opposition, est demeuré subitement silencieuse.

 

- "M. Doucet vous ne répondez pas ? " lance un auditeur.

- "Je ne peux pas, le réglement ntérieur ne m'y autorise pas" répond l'apostrophé.

 

.../...

Le dérapage 2012/2013 coûte 13,6 millions d'euros !

Le dérapage 2012/2013 coûte 13,6 millions d'euros !

On est dans la merde ! Il faut un plan d'urgence !

On est dans la merde ! Il faut un plan d'urgence !

Un plan d'économie de 15 millions d'euros minimum

Un plan d'économie de 15 millions d'euros minimum

Baisse des effectifs de 300 agents

Baisse des effectifs de 300 agents

Suppression des ATSEM dans les classes de petites sections

Suppression des ATSEM dans les classes de petites sections

Suppression du carnaval d'Argenteuil

Suppression du carnaval d'Argenteuil

Réduction des budgets, des subventions etc.

Réduction des budgets, des subventions etc.

Suppression de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC)

Suppression de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC)

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 17:45

Le Président de l’Association Légitimes Dépenses, Yannick LE BOURLIGU, souhaite le bonjour à toutes et à tous et remercie chaleureusement les personnes qui sont venues participer à cette Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire. Il excuse et remercie également les personnes qui ont donné des mandats ou des procurations ainsi que la Municipalité d’Argenteuil pour le prêt de la Salle de l’Espace Nelson Mandela et du matériel mis à disposition.

Nous sommes réunis ce jour pour l’Assemblée générale ordinaire de l’Association Légitimes Dépenses. Notre assemblée va statuer sur les activités de l’année écoulée depuis l’Assemblée Générale du 5 Octobre 2013 jusqu’à ce jour, mais aussi sur les actions à mener pour les prochaines années.

Dans un premier temps, nous pouvons annoncer que le quorum est atteint puisque sur 53 cotisants, 29 cotisants sont présents (sur 32 personnes présentes) + 10 pouvoirs. Le quorum étant de 27, avec 39, celui-ci est atteint.

RAPPORT MORAL par le président Yannick LE BOURLIGU

Depuis notre dernière Assemblée Générale datant du 5 Octobre 2013,  notre association LEGITIMES DEPENSES a traversé quelques turbulences dues aux élections municipales.

En effet, en 2013 et jusqu’au 24 Avril 2014, notre association était gérée par 7 membres élus au Conseil d’Administration.

Le 30 mars dernier, les électeurs d’Argenteuil ont élu 42 conseillers municipaux de la liste conduite par Monsieur Georges MOTHRON. Dans cette liste figuraient 3 membres du Conseil d’Administration de notre association et membres du bureau : MM. Sylvain BERNAGOU (Président), Alain CREVAU (Secrétaire), Daniel MAUPOUX (Membre du CA). Un membre du bureau (Mme Lynda OUABED) a été embauché dans l’équipe du cabinet du nouveau Maire.

Pour des raisons déontologiques, ne pouvant être juges et parties, ces quatre membres du bureau ont tous démissionné de leurs fonctions associatives lors de la dernière réunion du Conseil d’Administration, le 24 Avril dernier.

Leur démission ainsi que le compte rendu de la décision du conseil d’administration ont été adressés à Monsieur le Sous-Préfet du Val d’Oise qui a accepté ces démissions par un courrier envoyé à notre association.

Les membres restants du Conseil d’Administration ont reconstitué un nouveau bureau composé de :

  • Mr Yannick LE BOURLIGU : Président de l’association
  • Mme Nathalie PERROT : Trésorière
  • Mme Janine BERNAGOU : Secrétaire

Il appartient à cette présente Assemblée Générale d’élire le nouveau Conseil d’Administration pour les deux prochaines années.

En ce qui concerne la période Octobre 2013 à Avril 2014, je laisserai la parole à l’ancien Président, Mr Sylvain BERNAGOU, ici présent, afin qu’il nous détaille lui-même les activités de l’association durant ces mois où il était président. Je rappelle simplement ici les principales actions menées.

  • Questions écrites adressées à M. le Chef du Service Juridique du CNCCFP (Commission nationales des comptes de campagne et des financements politiques) et reprise par la presse au sujet de la propagande municipale appelant à voter « pour votre maire ».
  • Impression d’une affiche « Légitimes Dépenses », en réaction, pour inciter les électeurs contribuables à participer au scrutin.
  • Question écrite à M. le Sous-Préfet à propos de l’utilisation d’engins de nettoyage public appartenant à la Communauté d’Agglomération d’Argenteuil Bezons (CAAB), pour nettoyer les abords de la mosquée. Notre question était la suivante : « Est-ce dans les compétences de la communauté d’agglomération d’Argenteuil Bezons (CAAB), qui est un service public et laïc, de nettoyer la cour de la Grande Mosquée d’Argenteuil laquelle est un édifice privé et religieux ? ». Nous n’avons jamais reçu de réponse. Une photo où figurait le véhicule dans l’enceinte de la mosquée était jointe à notre courrier.
  • Intervention de M. Sylvain BERNAGOU sur BFM.TV, RTL, TF1 et D8. Il vous en parlera lui-même de vive voix.
  • Diffusion d’un tract dans quasiment toutes les boites à lettre de la ville en réponse à un tract émanant d’une association fantôme nommée « illégitimes dépenses » et dépôt d’une main courante à la Police Nationale pour incitation à la confusion entre associations.
  • Par déontologie, l’association est restée silencieuse de Janvier 2014 à fin Mars 2014, période de campagne électorale.
  • Rencontres avec l’association nationale « Contribuables Associés » et interviews filmés de cette association de MM. Sylvain BERNAGOU et Alain CREVAU sur le thème « créer une association locale de contribuables », nous pourrons visionner tout à l’heure ces deux vidéos visibles sur Internet.
  • Guide des associations d’Argenteuil : demande effectuée et enfin notre association y figure.
  • Forum des associations : nous aurions pu y participer en septembre dernier mais faute de moyens humains nous y avons renoncé. Nous comptons nous rattraper en 2015.
  • Rédaction et diffusion d’un tract « Toutes les dépenses passées sont les impôts de ce jour » en Octobre/Novembre 2014 et agression de nos adhérents par un militant socialiste (l’incident ayant été pris en photo).

Nous avons souhaité déposé plainte au commissariat de Police pour cet incident. Nous nous y sommes rendus mais comme il y avait trop de monde la police nous a demandé de repasser en semaine. J’ai formulé un pré-dépôt de plainte par Internet, mais celui-ci a été refusé par la Police, l’incident en question ne relevant pas de cette procédure.

Ensuite plus personne n’étant disponible pour aller porter plainte en semaine, nous n’avons rien fait.

Intervention de M. Sylvain BERNAGOU, ancien président, sur le détail de certaines actions menées par l’association.
 

VOTE POUR LE RAPPORT MORAL :

  • Scrutin à main levée. 0 contre, o abstention.
  • Le rapport moral est adopté à l’unanimité.

RAPPORT FINANCIER par la Trésorière Nathalie PERROT) :

  • Les cotisations pour 2015 sont maintenues au même niveau que 2014, soit 10 euros pour une personne seule, 15 euros pour un couple et 5 euros pour une personne momentanément privée de ressources. Ces cotisations sont un minimum et peuvent être librement complétés par des dons.
  • Les recettes se montent à 656,48 €
    • CotisationsAG2013: 315,00€ + cotisations AG2014 : 205,00€= 520,00€
    • Dons : 125,00€
    • Intérêts Livret A : 11,48€
  • Les dépenses se montent à 1.424,19 €
    • Frais de courriers et affranchissement : 57,04€
    • Frais de reprographie (Tract) : 952,02€
    • Cartouches imprimantes siège : 97,99€
    • Assurance responsabilité civile (MAAF) : 99,25
    • Achat ampli portable : 198,96€
    • Collation AG : 18,93€
  • Soit un exercice 2013-2014 déficitaire de 767,71 euros
  • Solde au 05/10/2013 : 2.693,20 euros
  • Solde au 29/11/2014 : 1.925,49 euros
    • 271,52 en Banque,
    • 1.511,48 sur Livret A
    • 142,49 en caisse
  • A noter : pas de frais concernant le nom de domaine et le site Internet pour cette année.

APPROBATION DU RAPPORT FINANCIER:

  • Scrutin à main levée. 0 contre, 0 abstention.
  • Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

MODIFICATION DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR
par le président Yannick LE BOURLIGU

Il vous est demandé d’approuver le changement d’adresse de l’association en ces termes

Art. 9 – Adresse du siège de l’Association et autres coordonnées.

Le siège et l’adresse postale de l’association sont fixés à l’adresse du domicile du Président en exercice. Cette adresse devra figurer sur tous les courriers adressés par l’association et fera l’objet d’une communication aux adhérents à jour de leur cotisation. Les coordonnées de contact pour les courriels sont : contact@legitimesdepenses.org.

Les membres du Conseil d’Administration et certains autres adhérents actifs peuvent être joints sur une adresse courriel du type prenom.nom@legitimesdepenses.org., en faire la demande au bureau.

Le numéro du répondeur téléphonique est le suivant : 0972 221 914. Le site Internet est www.legitimesdepenses.org.

Pour passer ce point, il faut que notre assemblée de ce jour soit à la fois une assemblée générale ordinaire et extraordinaire.

APPROBATION du fait que notre assemblée de ce jour soit à la fois une assemblée générale ordinaire et extraordinaire :

  • Scrutin à main levée : 0 contre, 0 abstention
  • Approbation adoptée à l’unanimité.

APPROBATION DE LA MODIFICATION DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR :

  • Scrutin à main levée : 0 contre, 0 abstention,
  • adoptée à l’unanimité.

ELECTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
                                                          par la secrétaire et doyenne Mme Janine BERNAGOU

Suite à notre appel à candidature, nous avons reçu 1 demande de renouvellement et 5 candidatures.

Rappel des statuts

Art 6 : L’association est dirigée par un Conseil d’Administration composé au minimum de 3 personnes et au maximum de 14 personnes. Le Conseil d’Administration est chargé d’élire les membres du bureau après chaque assemblée générale. Le Bureau est composé au minimum d’un(e) président(e), d’un(e) secrétaire général(e) et d’un(e) trésorier(e). Il est également prévu un(e) vice-président(e), un(e) secrétaire adjoint(e), un(e) trésorier(e) adjoint(e).

Les membres du Conseil d’administration sont élus pour 2 ans renouvelables par moitié chaque année.

Art 7 : Les membres du Conseil d’Administration sont élus au suffrage universel direct au cours de l’Assemblée Générale Ordinaire. Pour être candidat au Conseil d’Administration, il faut avoir été adhérent l’année précédant l’assemblée générale ordinaire au cours de laquelle se déroulera l’élection.
 

PROPOSITION DE CANDIDATS AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASSOCIATION
                                                                       par Janine BERNAGOU, doyenne du bureau actuel.

  • Les statuts prévoient 14 personnes au conseil d’administration de l’association
  • Une personne dont le mandat est renouvelable cette année demande à continuer : Mme Janine BERNAGOU
  • Au cours de la mandature, nous avons enregistré 5 demandes de candidature :
    M. Pierre ABRINAS, M. Eric SALMON, M. Jacques LAGARDE, M. Brahim DEHBI,
    M. Pierre-Emmanuel FIRMIN.

Les membres du Conseil d’Administration restants en poste sont :

  • M. Yannick LE BOURLIGU et Mme Nathalie PERROT.

Choix est laissé à l’Assemblée pour un vote global ou un vote individuel candidat par candidat.Le vote global est retenu.

  • Scrutin à main levée : 0 contre, 0 abstention
  • Vote adopté à l’unanimité.

L’Assemblée Générale  statutaire est terminée.

PROJETS POUR L’ANNEE 2015 : par Pierre ABRINAS nouvel élu au Conseil d’Administration.

  • 1 - Se battre pour que les impôts locaux baissent
  • 2 - Assister à tous les Conseils Municipaux
  • 3 - Etudes du compte administratif, des comptes rendus, des décisions du Maire, des appels d’offre

Nous ne manquerons pas de critiquer et d’émettre des suggestions constructives.

  • 4 - Participation du Président de l’association à la Commission Consultative sur les délégations de service public.
  • 5 - Participation au prochain Forum des Associations afin de mieux informer les contribuables sur le calcul des impôts locaux et leur utilisation.
  • 6 - Créer des rencontres avec les médias etdévelopper un partenariat avec l’Association nationale « Contribuables Associés ».
  • 7 - Réflexion sur l’évolution future de l’Association suite au désir de la Ville d’Argenteuil de quitter la CAAB pour rejoindre SEINE DEFENSE.
  • 8 - Réflexion pour reprendre le Journal de l’Association.
     

QUESTION DIVERSES DES AUDITEURS – REPONSES
ET INTERVENTIONS D’ELUS PRESENTS DANS LA SALLE

A 17H30, l’Assemblée Générale est clôturée et le Président invite les participants à un pot amical.

Pendant cette collation, l’ensemble du nouveau Conseil d’Administration se réunit et procède à l’élection du nouveau Bureau de l’Association.

Celui-ci se compose désormais comme suit :

Président

Pierre ABRINAS

Vice-président

Eric SALMON

Secrétaire

Pierre-Emmanuel FIRMIN

Secrétaire Adjoint

Jacques LAGARDE

Trésorière

Janine BERNAGOU

Trésorier Adjoint

Brahim DEHBI

Administrateur

Nathalie PERROT

Administrateur

Yannick LE BOURLIGU

 

Rapport conforme à la séance tenue à Argenteuil le 29 novembre 2014

Partager cet article
Repost0

Nos coordonnées

contact @ legitimesdepenses.org
Répondeur au : 0972 221 914

Archives

Articles Récents

  • Le vrai coût pour les Français des hausses d’impôts de Macron du 1er janvier 2018
    Passés les congés de Noël bien mérités et la joie de profiter de ses proches, les Français vont découvrir dès les premiers jours de janvier le mauvais coup fiscal que leur a préparé Emmanuel Macron. Conseiller de François Hollande, Emmanuel Macron avait...
  • BUDGET NATIONAL 2017 : Alerte aux cadeaux clientélistes et électoraux !
    Cette année, le Père Noël est en avance ... ... car l'élection présidentielle approche. La mauvaise nouvelle ? C'est VOUS qui allez régler l'addition. Oui, ce sont VOS impôts qui vont servir à offrir des cadeaux clientélistes par milliers. Si vous êtes...
  • CONTRIBUABLES : PRENEZ LA PAROLE, VOTEZ !
    Contester ou émettre des critiques à l'attention des gestionnaires publics, n'a de sens que si l'on participe activement au vote !!! Comme chaque année, la révision des listes électorales a débuté le 1er septembre 2016 pour se terminer le 31 décembre...
  • Légitimes Dépenses est au forum des associations
    SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2016 10h - 18h Votre Association Légitimes Dépenses est présente au forum des associations. Vous pouvez retrouver les membres du bureau toute la journée sur notre stand qui est situé sur le parking de la salle Jean Vilar. Venez nombreux...
  • LES CONTRIBUABLES A NOUVEAU PONCTIONNES
    Le gouvernement a promis aux régions l’instauration d’une nouvelle taxe sur les ménages propriétaires et les entreprises. Le gouvernement avait pourtant promis aux Français qu’il n’y aurait aucun impôt supplémentaire jusqu’à la fin du quinquennat. “En...
  • Foot et argent public : la France a déjà perdu l'Euro !
    Chers amis, Encore une fois, le gouvernement nous a volontairement caché la vérité quant aux coûts d’organisation de l’Euro 2016 de football ! « Du pain et des jeux » dit-on. Ce sera des jeux, avec notre pain... Non content de vouloir nous faire oublier...
  • Le Gouvernement va nous mettre sur la paille !!!
    Contribuables associés Chère Amie, cher Ami, À grand renfort de plans de communication, encore payés par nos impôts, le gouvernement nous fait croire que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est une bonne chose, qui nous simplifiera la...
  • Généralisation progressive de la télédéclaration des revenus sur Internet
    Sur cette question voici la position officielle du Gouvernement. Cette mesure est inscrite dans la loi de finances 2016 venant d'être votée. Elle constitue la 1ère étape pour la mise en place d'un prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2018....
  • Conseil Municipal du 12 février 2015
    Les preuves de la gabegie financière de l'ancienne majorité de 2008 à 2014 dévoilées lors de ce conseil municipal Alors qu'une fois de plus l'ancien Maire de 2008 à 2014, Philippe DOUCET, devenu conseiller municipal d'opposition toujours député PS, reniait...
  • COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU SAMEDI 29 NOVEMBRE 2014
    Le Président de l’Association Légitimes Dépenses, Yannick LE BOURLIGU, souhaite le bonjour à toutes et à tous et remercie chaleureusement les personnes qui sont venues participer à cette Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire. Il excuse et remercie...